La municipalité de 1984/1985 a eu l'ambition de confier à la société privée St Marc-Construction la création d’un port aménagé coté Anse Styvell avec marina. Les plaisanciers ont fait pétition contre ce projet et se sont publiquement réunis en 1986, aboutissant à la naissance de l’Association des Plaisanciers de L’Aber Ildut (APAI).

Georges SOUBRIER, le premier président élu de l'APAI, a mené campagne auprès des différentes instances pour faire valoir un contre-projet élaboré par les membres du Bureau. 
L’association a déposé ses statuts dès le début de sa création et a mis en place un règlement intérieur.
Ce contre-projet proposait un aménagement qui ne défigurait pas la beauté de la ria de l’Aber Ildut: les bateaux seraient sur embossage avec la même équivalence en nombre que le projet privé. Suite à ce contre-projet soumis à la DDE, la société privée s’est retirée de l’affaire.

Après évaluation et étude de la DDE, le Syndicat du Plan d’Eau de l’Aber Ildut (SPEA) a lancé un appel d’offres.

L’association, forte de son succès, a signé un contrat d’utilisation du plan d’eau le 28 avril 1989 avec le Syndicat, pour gérer l’attribution et le recouvrement des
redevances de mouillage. Ce contrat est valable pour 6 ans, et renouvelable par tacite reconduction.
L’informatique n’étant à l'époque pas développée, toute notre gestion était manuelle, le trésorier et le secrétaire avaient des sueurs froides lors des recouvrements… 

Depuis, le nombre de membres du Bureau n’a guère changé; un renouvellement est opéré tous les trois ans,
mais la colonne vertébrale de l’association est maintenue car certains sont toujours au Bureau depuis la création. 

Depuis 2008 et suite à un appel d’offre, l'APAI a été retenue comme concessionnaire pour la délégation de service public, pour une durée de 3 ans plus une année complémentaire.

En décembre 2011 l’APAI a été retenue comme concessionnaire pour 3 ans (2012, 2013, 2014).
Une prolongation d’une année a été votée  donc jusqu’à fin 2015.

Depuis le 1er janvier 2014, le SPEA a été dissous et c’est la  Communauté de Communes du Pays d’Iroise (CCPI) qui a repris l’ensemble de la gestion du plan d’eau (personnel
actif etc.).

Au 1er janvier 2016 la CCPI a pris la gestion du port en régie directe:
. elle reçoit les demandes de mouillage.
. elle décide et gère les affectations/recouvrement des droits
Depuis la CCPI a changé de nom et s’appelle désormais Pays d’Iroise Communauté (PIC).

L’APAI participe à l’attribution et aux permutations de mouillages lors de la Commission d’attribution et, d’autre part, aux :
. conseils d’exploitation du port
. réunions de commission portuaires
. conseil portuaire
. échanges avec les goémoniers et le Comité Régional des Pêches
Le pourquoi de l’association
Historique du Bureau de l’APAI

Activités  |  L’Association  |  Mouillages  |  Commodités  |  Photos  |  Historique  |  Contacts      NOUVELLES